Questions de grammaire et d’orthographe – 1

Vous l’avez compris (sinon, je vous invite à lire ce monument à ma vanité), je me plonge dans les révisions, surtout depuis que j’ai fait la fameuse dictée des traducteurs proposée lors de la Journée de la traduction organisée par la SFT. J’ai fait une vingtaine de fautes, ce qui me soucie un peu pour la finale du concours des Timbrés…

J’ai sous la main un Bescherelle de conjugaison, mais il me manquait un manuel de grammaire. J’ai donc acheté, un peu au hasard, le Bled Orthographe – Grammaire qui promet « Toutes les règles expliquées de façon détaillée », « Des exemples d’application simples », « Des conseils pour s’exprimer correctement » et « 400 exercices corrigés ».

Première leçon : « Le pluriel des noms propres et des noms d’origine étrangère », où je ne suis pas fortiche. Mais au 3e exercice, je tombe sur un corrigé qui me chiffonne terriblement, c’est-à-dire que je ne suis pas d’accord du tout.

Voici la phrase (il faut écrire correctement les noms en gras) : « Les barman ne servent pas de Martini, ni de whisky aux mineurs »

D’abord, que vient faire cette virgule ? C’est un piège ? Les barmen ne servent pas de Martini du tout ? À personne ? Mystère, le corrigé laisse « Martini » tel quel, ce que j’aurais fait aussi, virgule ou pas.

Ensuite, il met « whisky » au pluriel (au choix, « whiskys » ou « whiskies »). J’ai appris – il y a longtemps – que quand il n’y a pas de quelque chose, on ne le met pas au pluriel, à moins que ce quelque chose soit généralement au pluriel quand il y en a. Ainsi, « Je n’ai pas rencontré de difficultés » parce qu’on dit plus souvent qu’on a « des difficultés », mais « Il n’y a pas de voiture dans ce garage ». Et naturellement, j’aurais écrit « Les barmen ne servent pas de Martini ni de whisky aux mineurs. »

(En plus, si on y réfléchit bien, le whisky pourrait être classé dans la catégorie indénombrable, comme le café, le yaourt, l’eau… « Les barmen ne servent pas d’eaux ? » Grotesque…)

Qu’en pensez-vous ? Faut-il vraiment mettre « whisky » au pluriel ? Est-ce mon esprit contestataire qui se réveille ? Ou est-ce que j’ai choisi un manuel pas assez tatillon ?

Ça promet, ces révisions… J’ajoute un « 1 » au titre de ce billet, on ne sait jamais…

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 commentaires sur “Questions de grammaire et d’orthographe – 1”

  1. Catharine dit :

    Il est écrit « les barman » (au singulier) dans le texte d’origine ?!

  2. Sophie dit :

    Oui Catherine, mais les mots en gras sont volontairement au singulier, l’exercice consiste à déterminer s’il faut les mettre au pluriel ou non.

  3. Jeanne dit :

    Je propose « Il est interdit de servir de l’alcool à des mineurs ». Ainsi, on évite les anglicismes et les noms de marque ! :D
    (Face à ce type de dilemme, je préfère souvent revoir ma formulation !)

    Bon d’accord, je ne réponds pas du tout à ta question! ;)

  4. Caroline Rivière dit :

    Très après la bataille-je tombe sur ce billet par hasard en cherchant des infos sur les statuts possibles de traducteur indépendant, dois-je opter pour l’auto-entreprise- je suis absolument de ton avis, Sophie: les barmen ne servent ni whisky ni martini aux mineurs, indénombrables exigent, foin de la virgule et des évitements!

Répondre