Archives de la catégorie ‘Divers’

Changement d’année

Jeudi 6 janvier 2011

Merci à vous tous, de m’avoir aidée à faire vivre ce jeune blog !

Par vos commentaires online et offline, par vos visites (obligeamment rapportées par GoogleAnalytics), par vos idées, vos suggestions et vos avis, vous m’avez encouragée à poursuivre cette aventure aussi amusante qu’enrichissante.

Je ne sais pas encore bien ce que je vous proposerai pour 2011, certainement un point sur la qualification des prospects (thème sur lequel je m’échine en ce moment). Comme toujours, vos suggestions sont les bienvenues !

Je vous souhaite une belle année, des objectifs professionnels ambitieux mais réalisables et beaucoup de bons moments et de bonne humeur.

Bénévolat et publicité en traduction

Dimanche 1 août 2010

J’aimerais lancer le débat sur la publicité des traductions bénévoles.

Attention, je veux bien distinguer le fait de se vanter d’avoir fait une action gratuitement, et celui de se prévaloir d’un travail réalisé.

Dans le premier cas, cela relève du tempérament du donateur et ce n’est pas ce point que je veux discuter.

C’est le deuxième qui m’intéresse. Ces derniers temps, j’ai entendu plusieurs fois l’argument : « un don doit être complètement désintéressé », et je m’interroge, parce que je ne suis pas sûre d’y adhérer pleinement. Je pense en particulier à une occasion où l’on m’a demandé d’effectuer des travaux de traduction bénévolement. J’ai demandé si mon nom apparaîtrait sur le document final, et mon interlocuteur m’a expliqué que cela dépendrait de la volonté de l’organisme bénéficiaire. Et il a conclu qu’il était assez étonné (traduire : « légèrement choqué ») qu’on puisse attendre un avantage d’un don.

Personnellement, si je suis amenée à effectuer des traductions bénévoles pour des organismes humanitaires, j’apprécie de pouvoir montrer ces exemples de mon travail et d’ajouter cette expérience à mes références.

J’estime qu’on ne travaille pas différemment selon qu’il s’agit d’un don ou d’une traduction achetée au prix fort. On fait les mêmes recherches, on se creuse la tête sur les mêmes difficultés, on y passe autant de temps, et le résultat a la même qualité que s’il était rémunéré.

Alors pourquoi ne pourrait-on pas retirer de ce geste une reconnaissance de professionnalisme ? Le don est-il plus noble si l’on n’en attend rien en retour ? Peut-être. Est-il plus efficace ? Pas du tout. Ce qui compte, c’est que ce service soit rendu. L’organisme qui n’a rien à débourser pour voir ses documents traduits peut consacrer ses fonds à son action d’aide. C’est ça qui est « bien ». Il ne lui en coûte rien de reconnaître la compétence du traducteur, par exemple en indiquant son nom sur le document. Encore une fois, il ne s’agit pas de mettre en avant le bénévolat mais le travail accompli.

Je trouve qu’imposer l’anonymat peut décourager nombre de dons : non seulement le fait de nommer le traducteur ne coûte rien au bénéficiaire, mais cela peut aider le traducteur à justifier d’une expérience, à afficher ses compétences et, pourquoi pas, à terme, à étoffer sa clientèle, à améliorer son revenu et à pouvoir se permettre de consacrer plus de temps à des actions bénévoles :-)

Pour résumer le fond de ma pensée, je dirais qu’à mon avis l’utilité du don réside dans le bénéfice qu’il apporte au destinataire, et le fait que le donateur puisse s’en prévaloir ne nuit aucunement au résultat.

Merci Vistaprint !

Vendredi 16 avril 2010

En général, je ne me prive pas de dénoncer les services qui ne me donnent pas satisfaction. Mais l’inverse est vrai aussi. Alors je vous raconte : il y a quelque temps, j’avais commandé des cartes de visite sur Vistaprint. Des cartes super jolies, avec un beau logo personnalisé, le tout pour un prix défiant toute concurrence. J’en étais déjà ravie.
Et j’avais dans l’idée depuis longtemps d’acheter ce logo, mais il n’y avait pas urgence.
Et aujourd’hui, je me décide, mon blog avance, mon site web aussi, je viens de voir mon comptable et j’estime pouvoir investir 23,99 € sans mettre mon budget en danger.
Je vais sur le site de Vistaprint, je recompose mon logo, il y a 5 ou 6 étapes, choix du dessin, de la police, du style, de la couleur, etc. Ajouter au panier, commander, et voili. Seulement une fois le logo téléchargé, je réalise que je me suis trompée dans les couleurs ! Catastrophe ! Au lieu du joli tilleul-gris que j’attendais, j’ai un vilain bleu-marron !
Affolée, je vérifie les conditions générales de vente qui stipulent bien que le site n’est pas responsable si l’utilisateur fait des fautes d’orthographe ou d’autres erreurs stupides.
Désespérée, je me résigne à racheter le logo avec les bonnes couleurs. Mais quand même, ça me fait bien rager !
Cherchant une autre solution, je vois qu’on peut téléphoner au service clients qui se vante d’être à mon service. En plus, c’est un numéro non surtaxé que je peux appeler avec ma ligne ADSL. Je tente, pas très optimiste.
Eh bien figurez-vous que je suis tombée sur un monsieur charmant, qui, après avoir patiemment écouté mon explication, m’a proposé un avoir du montant que je venais de payer, que je pourrais utiliser pour télécharger le logo avec les bonnes couleurs. Et ensuite, il m’a gentiment accompagnée tout au long de la procédure.
Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas eu affaire à un service client aussi aimable. Ça méritait d’être dit !

Et maintenant, vous pouvez admirer ce sublimissime logo dans la barre d’adresse. Avouez que ça aurait été dommage qu’il reste en bleu et marron ;-)

La voix des indépendants en Europe

Jeudi 4 mars 2010

Le Forum européen des professionnels indépendants lance une enquête pour mieux connaître les conditions de travail des professionnels indépendants.

Independents-forum.eu réunit des organisations nationales qui oeuvrent à promouvoir les intérêts des indépendants en Europe.

En ce qui me concerne, je suis très favorable à toute initiative visant à mieux prendre en compte les conditions de travail des indépendants…

APROTRAD était représentée à la première séance de ce nouveau forum le 25 janvier dernier.

Lien vers le site du forum

Lien vers l’enquête en français

Lien vers le communiqué d’APROTRAD

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...